John Howard Society of Sudbury

Événements

Bienvenue à notre page d’événements.  Cette page sera mise à jour mensuellement.

Delta Bingo Gaming Sudbury

Tous les mois au Delta Bingo

Chaque semaine, le jeudi, nous commanditons un bingo chez Delta Bingo Gaming Sudbury. Rejoignez-nous pour un bon moment !  Vous souhaitez faire du bénévolat ?  Appelez Sara à la Société John Howard.

Le 25 janvier marque le 40e anniversaire de Delta Bingo and Gaming à Sudbury. Tout d’abord, comme beaucoup d’entre nous s’en souviennent, il y avait Bingo One, l’endroit « One » à Sudbury. Puis il y a eu Boardwalk Gaming Sudbury et maintenant Delta Bingo and Gaming est devenu un élément important de notre communauté pour la collecte de fonds des organismes de bienfaisance.

La vision de collecter des fonds pour nos agences caritatives a commencé avec Ray Loiselle, le fondateur de Bingo One. 40 ans se sont écoulés depuis la vision initiale de Ray et, au cours de cette période, plus de 50 millions de dollars ont été collectés pour plus de 500 organisations caritatives de notre communauté.

Journée de la justice pour les prisonniers

From left to right: Elder Winnie Pitawanakwat sits next to Sara Jane Berghammer (centre), CEO of John Howard Society of Sudbury and at right, Cory Roslyn of the Elizabeth Fry Society of Northeastern Ontario at the Prisoners’ Justice day event Aug. 10.                 Elder Winnie Pitawanakwat opened and closed the ceremony in a good way with smudging and the singing of both a welcome and travelling song. 

La commémoration pour 2023 a eu lieu le 10 août à 10 h 00 sur le terrain de la prison de Sudbury.  Ce fut une commémoration exceptionnellement émouvante et réfléchie.  Un grand merci à tous ceux qui y ont assisté.

La commémoration de 2024 aura lieu le 10 août à 10 h sur la pelouse de la Prison de Sudbury.  Veuillez nous rejoindre pendant cette commémoration en prière à la mémoire de ceux et celles qui sont morts pendant leur incarcération.

10  septembre 

Journée mondiale de prévention du suicide

                                                                                       

La commémoration en 2022 aura lieu au kiosque de la rue Elizabeth dans le parc Bell de 13 h à 16 h.  C’est un événement familial.

« Créer de l’espoir par l’action »

On estime que 703 000 personnes par an se suicident dans le monde. Pour chaque suicide, il y a probablement 20 autres personnes qui font une tentative de suicide et beaucoup d’autres ont de sérieuses pensées suicidaires. Des millions de personnes souffrent d’un deuil intense ou sont autrement profondément touchées par des comportements suicidaires.

Chaque décès suicidaire est un problème de santé publique qui a un impact profond sur ceux qui l’entourent. En sensibilisant le public, en réduisant la stigmatisation entourant le suicide et en encourageant une action bien informée, nous pouvons réduire les cas de suicide dans le monde.

La Journée mondiale de prévention du suicide (WSPD) a été créée en 2003 par l’Association internationale pour la prévention du suicide en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le 10 septembre de chaque année attire l’attention sur la question, réduit la stigmatisation et sensibilise les organisations, le gouvernement et le public, donnant un message singulier que le suicide peut être évité.

Nous pouvons tous jouer un rôle dans le soutien des personnes qui vivent une crise suicidaire ou qui sont endeuillées par le suicide, que ce soit en tant que membre de la société, en tant qu’enfant, en tant que parent, en tant qu’ami, en tant que collègue ou en tant que personne ayant une expérience vécue. Nous pouvons tous encourager la compréhension du problème, atteindre les personnes en difficulté et partager nos expériences. Nous pouvons tous créer de l’espoir par l’action et être la lumière.  (réf.  Organisation mondiale de la santé www.who.int/campaigns/world-suicide-prevention-day/2022)

Journée nationale de la vérité et de la réconciliation   30 sept

Le système des pensionnats indiens a fonctionné dans tout le Canada entre les années 1870 et les années 1990. Les pensionnats indiens ont été créés pour séparer les enfants autochtones de leurs familles et de leurs communautés, et pour les dépouiller systématiquement de leurs traditions, de leurs pratiques culturelles et de leurs langues.

Plus de 150 000 enfants des Premières Nations, Inuits et Métis de tout le pays ont été contraints de fréquenter des pensionnats indiens, qui étaient souvent situés loin de chez eux. Beaucoup d’entre eux ne sont jamais rentrés chez eux.

Chaque année, à l’occasion de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation reconnue par le gouvernement fédéral, nous rendons hommage aux survivants, à leurs familles et aux communautés touchées par les politiques des pensionnats indiens.

 

Le saviez-vous?

Vous pouvez  contacter le JHS a tout moment pour obtenir des informations sur le systeme de justice penal. Nous sommes les leaders dans le domaine de la justice pénale communautaire.