Société John Howard de Hamilton, Burlington et sa région

Programmes à l’intention des jeunes

Programme de maîtrise de l’agressivité

Le Programme de maîtrise de l’agressivité est basé sur les compétences cognitives et conçu pour les jeunes de douze à dix-sept ans qui manifestent des problèmes interpersonnels résultant de leur comportement agressif. Le Programme est constitué de huit séances de quatre-vingt-dix minutes, conçues pour aider l’adolescent à identifier les motifs d’agression qui lui sont propres, à explorer les alternatives et à élaborer un plan d’action afin qu’il puisse mieux répondre aux situations angoissantes. Le programme est divisé en cinq volets : colère, communication, provocations, éléments de choix et résolution de problèmes.

Note : Ce programme est seulement accessible sur recommandation interne par le biais des Programmes de mesures et de sanctions extrajudiciaires.

Choices : Compétences cognitives pour les jeunes à risque

(Subventionné par le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse)
Choices est un programme étalé sur huit séances interactives et conçu pour les garçons et les filles de douze à dix-sept ans. Choices est offert toutes les semaines, sur place et hors site et chaque séance est d’une durée de quatre-vingt-dix minutes. L’objectif du programme est de développer les compétences pratiques de la jeune personne, afin qu’elle puisse faire de meilleurs choix à la maison, à l’école et parmi ses fréquentations. Le programme est accessible aux personnes référées par un membre de la communauté.

Programme de prévention du crime

Ce programme propose une intervention à court terme, conçue pour sensibiliser les participants aux coûts engendrés par les comportements criminels aux dépens de la communauté, ainsi qu’à leur responsabilité de modifier leurs gestes, en vue d’amener des changements positifs. Le programme enseigne à l’adolescent à répondre de manière constructive à des situations problématiques, au moyen d’exercices variés qui ciblent les thèmes de l’autocontrôle, du conflit, de la responsabilité, du vol, de la loi, de la prise de décision et du temps des loisirs. Ce programme est conçu pour les jeunes entre douze et dix-sept ans. Note : Il est accessible aux personnes référées à l’interne, à travers les programmes de mesures et de sanctions extrajudiciaires.

Programme de mesures extrajudiciaires

(Subventionné par le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse)
En partenariat avec le Service de police de Hamilton, les jeunes sont tenus à l’écart du processus judiciaire formel pour la jeunesse et doivent assumer la responsabilité de leurs gestes, dans un contexte communautaire. Nous travaillons avec chaque personne pour élaborer un programme de mesures qui prenne en compte les risques et les besoins auxquels elles sont confrontées, ainsi que les besoins de la ou des personnes ayant subi des torts et ceux de la communauté. L’issue de chaque cas est rapportée au Service de police de Hamilton. Ce programme est conçu pour les jeunes de douze à dix-sept ans.

Programme de sanctions extrajudiciaires

(Subventionné par le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse)
En partenariat avec le bureau du procureur de la Couronne de Hamilton et des Services de probation juvénile de Hamilton, nous venons en aide aux jeunes, au moyen du programme de déjudiciarisation, qui propose une solution de rechange à la procédure formelle du tribunal. Nous établissons une entente avec l’adolescent et lui accordons des sanctions (tâches) à compléter, en vue de le tenir responsable de ses gestes, tout en l’aidant à reconnaître l’impact de son comportement sur la ou les personnes affectées au sein de la communauté. Les forces et les besoins de l’adolescent sont ciblés en vue d’élaborer un programme individuel, dans l’intérêt du jeune et de la communauté.

Programme de déjudiciarisation des infractions des jeunes liées aux drogues de Hamilton

(Subventionné par un don corporatif de la Société Newalta)
Le Programme de déjudiciarisation des infractions des jeunes liées aux drogues de Hamilton a été mis sur pied par le Service de police de Hamilton, afin de répondre aux besoins des jeunes entre douze et dix-sept ans qui sont arrêtés pour une infraction relative aux drogues. Plutôt que d’envoyer les adolescents au tribunal suite à un délit relié à la drogue, la police souhaitait une solution de rechange permettant d’évaluer les besoins individuels des jeunes, tout en les tenant responsables de leurs gestes.

Les jeunes sont référés au programme par un officier de police. Ils reçoivent l’instruction de joindre la Société John Howard pour prendre rendez-vous avec un travailleur des services à la jeunesse. Le jeune est alors inscrit à une évaluation par un conseiller du programme Alternatives for Youth et de la Société John Howard, en vue d’évaluer sa consommation de substance ainsi que sa motivation au changement et de signaler toute autre force personnelle ou risque manifeste chez l’adolescent. Le résultat de ces évaluations détermine l’intervention ou la combinaison d’interventions la plus appropriée pour l’adolescent. Il existe trois options : 1. Journée de sensibilisation : conçue pour un jeune dont la consommation de drogue est occasionnelle. 2. Groupe de cinq séances : conçu pour un jeune dont la consommation de drogue est modérée. 3. Consultation individuelle : conçue pour les jeunes présentant des symptômes de dépendance. Tous les jeunes ainsi que leurs parents, ou une personne-ressource, sont tenus d’assister à la Journée de sensibilisation, qui fait partie de leur programme de mesures et de sanctions.

Le Programme de déjudiciarisation des infractions des jeunes liées aux drogues de Hamilton est une coopérative regroupant les institutions suivantes : le Service de police de Hamilton, la Société John Howard de Hamilton, Burlington et sa région, Alternatives for Youth, Good Shepherd Youth Services ainsi que les Services de la culture et des loisirs de la Ville de Hamilton. La Société Newalta a généreusement contribué à ce programme, par une subvention partielle ainsi que par sa dotation en personnel, à travers son programme d’investissement communautaire. Note : Ce programme n’est accessible que par recommandation interne, à travers les programmes de mesures et de sanctions extrajudiciaires.

Neighbourhood Clean Team Program

Ce programme est administré en partenariat avec le Département des travaux publics de la Ville de Hamilton et le Groupe de prévention criminelle du Service de police de Hamilton. Le programme a été conçu pour offrir un service communautaire de rechange aux jeunes, par leur participation au nettoyage de graffitis ainsi qu’au ramassage de déchets et autres activités d’embellissement communautaire. L’objectif consiste à impliquer les jeunes dans la restauration de la communauté, en réparation des torts causés ainsi que par le don d’un service concret et de les responsabiliser pour les graffitis et autres infractions causées par un méfait. Le programme est accessible sur recommandation interne et seulement par le biais des mesures et sanctions extrajudiciaires et du Programme d’ordonnance de services communautaires.

Programme de soutien familial

(Subventionné par le Centraide de Burlington et du Grand Hamilton)
Le Programme de soutien familial est conçu pour procurer une aide, de l’information, une intervention préventive ainsi que des recommandations auprès des divers services disponibles aux parents d’enfants âgés de douze à dix-sept ans, qui se voient confrontés à des difficultés parentales ou à des conflits impliquant leurs enfants. Ce service qui repose sur les forces personnelles est centré sur la famille et est offert individuellement ou en groupe. Son objectif est d’aider les familles à trouver des solutions positives aux conflits et à leurs préoccupations, par l’identification et l’utilisation des forces de la famille, le renforcement de la compréhension mutuelle entre jeunes et parents et la mise à disposition d’un processus de développement de leurs compétences.

Les séances de groupe, dont les thèmes ciblent les participants, abordent notamment l’établissement de limites efficaces, les stratégies de communication, la résolution de problèmes ainsi que la négociation et la résolution de conflits. Le programme est offert sur place et hors site à travers la ville de Hamilton, Burlington et sa région et est accessible aux personnes référées par la communauté.

Comité de justice pour la jeunesse

(Subventionné par le ministère du Procureur général)
Le Comité de justice pour la jeunesse implique des membres formés de la communauté, qui rencontrent les victimes et les jeunes de douze à dix-sept ans qui sont accusés pour infraction mineure non violente, ainsi que leurs parents, en vue de négocier une issue appropriée, afin de permettre aux adolescents de réparer le tort causé par leurs gestes. Le Comité peut développer et mettre en œuvre des alternatives à la procédure judiciaire, soit par un renvoi de la part de la police ou du procureur de la Couronne. Ces interventions de rechange peuvent comprendre le service communautaire, le dédommagement ainsi que des programmes de consultation. Les jeunes doivent accepter la responsabilité de leurs gestes et présenter des excuses à la victime.

Centre de fréquentation obligatoire non résidentiel

(Subventionné par le ministère des services à l’enfance et à la jeunesse)
La Société John Howard de Hamilton, Burlington et sa région offre une solution de rechange communautaire intense et hautement structurée à la peine de placement sous garde d’adolescents de douze à dix-sept ans qui se trouvent en conflit avec la loi. Ces jeunes ont accès à une programmation cognitive efficace reposant sur la prévention, la réhabilitation et la réintégration. Ils reçoivent un soutien individualisé afin de les aider à atteindre les objectifs du programme, de motiver et faciliter le changement et d’appuyer leur rôle à titre de membres bienveillants de la communauté de Hamilton.

Guide de prévention des gangs : une ressource pour les jeunes, les parents et la communauté
(Subventionné par le ministère de la Justice du Canada)

En janvier 2011, la Société John Howard de Hamilton, Burlington et sa région a distribué des fonds issus du ministère de la Justice, notamment le Fonds du système de justice pour les jeunes, dont la composante Armes à feu, gangs et drogues vise à développer un Guide de prévention des gangs conçu pour les jeunes qui ont eu des démêlés avec le système de justice pénale. Ce guide offrira des ressources préventives et d’intervention s’adressant aux jeunes, à leurs parents ou tuteurs, ainsi qu’aux fournisseurs de service à la jeunesse, dans un esprit de prévention et pour mettre un terme à leur intégration dans les bandes.

Le guide est disponible en ligne en français et en anglais, à l’aide d’un lien qui se trouve sur la page d’accueil du site Web de la SJH de Hamilton.

Projet de justice réparatrice

(Subventionné par la Fondation Trillium de l’Ontario)
Ce projet est le fruit d’un partenariat collaboratif entre la Société John Howard de Hamilton, Burlington et sa région, le Service de police de Hamilton, le Conseil scolaire du district de Hamilton-Wentworth, le Conseil scolaire du district catholique de Wentworth et la Ville de Hamilton. Ce projet est subventionné par la Fondation Trillium.

Il consiste en un programme de justice réparatrice innovateur et créatif, qui cible les jeunes courant le risque d’être expulsés de l’école. L’approche de la justice réparatrice est axée sur le rétablissement des relations, la responsabilisation du comportement ainsi que sur l’identification des services de soutien et sur l’engagement de la communauté.

Ce programme forme des représentants issus d’institutions partenaires, qui deviendront à leur tour les « formateurs de demain » au sein du modèle de la justice réparatrice.

Initiative de programmation cognitive du CSDHW

Un travailleur social délégué à la jeunesse et représentant la Société John Howard est affecté au Conseil scolaire du district de Hamilton-Wentworth pour exercer les fonctions suivantes au sein du programme de suspension et d’expulsion :

  • soutenir le travail du personnel et de l’administration, dont les professeurs, les aides-enseignants, les travailleurs sociaux ainsi que le directeur.
  • offrir en classe un soutien aux pratiques réparatrices
  • assurer entre les agences communautaires la liaison et la collaboration en matière d’application des programmes de comportement cognitif
  • fournir le service de développement des habiletés cognitives et de projets individuels
  • effectuer des interventions directes, selon les besoins

Emploi contractuel pour travailleur des services à la jeunesse auprès du Conseil scolaire du district de Hamilton-Wentworth, dans le cadre de l’initiative pour étudiants de 12e année et de 12e enrichie, et de l’initiative Urban Priorities

La Société John Howard de Hamilton, Burlington et sa région offre les services de travailleurs sociaux délégués à la jeunesse dans le cadre de ces initiatives, en vue de soutenir les étudiants qui risquent de ne pas compléter leur douzième année, ou qui réintègrent l’école pour compléter leur douzième année. Les services appuient la formation et facilitent l’application de la justice réparatrice, en vue d’explorer le développement des objectifs, le développement social et émotionnel, ainsi que les compétences cognitives. L’objectif consiste à appuyer les étudiants, afin d’assurer leur réussite et leur diplomation en 12e année.

Programme YARD

Le programme YARD de Hamilton (Youth at Risk Development) est une initiative stratégique communautaire visant la réduction de la criminalité reliée aux gangs, qui appuie les jeunes impliqués dans des gangs ou qui se trouvent exposés à leurs activités. L’équipe YARD procure les services suivants :

  • orientation individuelle et gestion de cas ;
  • développement d’habiletés essentielles ;
  • aide à l’emploi ;
  • soutien scolaire.

YARD Hamilton élaborera un plan de gestion de cas individualisé centré sur le client, en vue d’aider les jeunes à risque à éviter ou à s’éloigner du mode de vie des gangs.
Les participants seront évalués et placés dans l’un des deux groups.
Chaque groupe comportera deux heures de programmation et une heure de loisirs par semaine.
Prévention – Le programme s’engage à appuyer, pendant une période de douze semaines, les jeunes qui courent le risque d’être associés aux gangs, et à leur offrir douze semaines de soutien communautaire auprès d’un mentor.
Intervention – Le programme fournit un appui aux personnes qui présentent un risque élevé d’association avec les gangs, ou dont l’association a été confirmée. Les participants suivront vingt-quatre semaines de programmation et vingt-quatre semaines de soutien de la part d’un mentor.

Ce programme est offert gratuitement et sur une base volontaire. Il est accessible aux jeunes de douze à vingt-quatre ans qui sont actuellement impliqués dans un gang ou qui courent le risque de l’être. Pour plus de renseignements au sujet de ce programme, veuillez visiter le site Web de YARD Hamilton.

Subvention pour des collectivités sûres et dynamiques – Rapportez la violence homophobe, un point c’est tout (RVHP)

Le programme RVHP de Hamilton (Rapportez la violence homophobe, un point c’est tout) cible les crimes haineux motivés par l’orientation sexuelle et les incidents rapportés dans la communauté de Hamilton. Ce projet vise à éduquer et à sensibiliser le public aux effets de l’homophobie et de la transphobie, et à offrir des formations destinées à prendre en compte, à défier et à mettre fin aux comportements susceptibles de mener à l’exécution d’un crime haineux.

Le rapport statistique de 2010 du Service de police de Hamilton sur les crimes haineux ou motivés par les préjugés dénote une augmentation des crimes haineux et d’incidents rapportés de 41 % en 2010 (124), comparativement au taux de 2009. Le rapport établit que les crimes haineux motivés par l’orientation sexuelle comptent pour 17 % de tous les crimes haineux rapportés au Service de police de Hamilton (rapport statistique sur les crimes haineux ou motivés par les préjugés du Service de police de Hamilton de 2010). Le rapport de Statistique Canada établit que la commission de crimes haineux est un phénomène associé à la jeunesse, dont la moitié des victimes et les deux tiers des auteurs de crimes haineux auraient entre douze et vingt-quatre ans (Les crimes motivés par la haine au Canada, 2006). Ce rapport établit également que les crimes haineux motivés par l’orientation sexuelle au Canada constituent, en majorité, des infractions violentes contre les personnes (55 %). Selon une étude de la McCreary Centre Society de 2007 et le premier sondage national sur le climat dans les écoles canadiennes effectué par Égale Canada, il a été démontré que l’intimidation et la violence homophobes et transphobes constituent un problème de taille dans les écoles canadiennes.

Beasley Youth Asset Development Initiative

À l’aide du soutien généreux de la Fondation Trillium de l’Ontario, la Société John Howard de Hamilton, Burlington et sa région a combiné ses forces avec celles de divers partenaires animés d’un esprit civique, dont la Chambre de commerce de Hamilton, la Ville de Hamilton, le club Rotary de Hamilton A.M. et la communauté de Beasley, en vue d’inaugurer la Beasley Youth Asset Development Initiative (BYADI), pour l’atteinte d’un impact collectif. Au cours de ce projet étalé sur trois ans, nous emploierons le cadre des atouts favorables au développement de l’institut Search, en vue d’augmenter les possibilités de développement des jeunes résidant dans la communauté de Beasley et sa région et en appuyant la communauté par l’enrichissement des atouts accessibles dans leur environnement.

Le cadre d’atouts favorables au développement est désormais largement employé pour favoriser le développement positif des jeunes en Amérique du Nord. Des études portant sur 2,2 millions de jeunes démontrent que l’augmentation des atouts offerts aux jeunes diminue proportionnellement l’adoption par ces derniers d’une panoplie de comportements à haut risque, augmentant ainsi leurs chances de réussite. Ces atouts habilitent tous les jeunes, quel que soit leur sexe, leur statut économique, familial, racial ou ethnique. Ensemble, nous dynamiserons tous les secteurs de la communauté, en vue d’intégrer les 40 atouts favorables au développement de l’institut Search à la vie des jeunes de Beasley.

Pendant ces trois années, cette coopérative sensibilisera, éduquera et dynamisera les secteurs, en phase avec la formation volontaire d’atouts par :

  • la mobilisation des jeunes en faveur de la formation commune d’atouts et de la transformation des communautés ;
  • l’implication des adultes dans le développement de relations édifiantes et soutenues avec les jeunes ;
  • l’élaboration de programmes dynamisants, pour contribuer à leur enrichissement personnel et mieux les atteindre ;
  • l’appel aux décideurs, en matière de soutien financier, de couverture médiatique et de politiques, en vue de mener à bien cette initiative positive au sein de la communauté de Beasley.

Foundations Program

Le programme Foundations est un partenariat entre la SJH et le Conseil scolaire du district de Hamilton-Wentworth qui dessert les étudiants à risque dont le comportement a épuisé toutes les ressources.

Les travailleurs sociaux délégués à la jeunesse de la SJH et l’enseignant désigné du CSDHW collaborent afin d’aider les étudiants à s’épanouir émotionnellement et en société, par la transmission des habiletés nécessaires à l’atteinte de leurs objectifs éducatifs, dans un cadre régénérateur qui promeut la participation en encourageant le sens d’inclusion et d’appartenance à la communauté.

Les étudiants sont référés à ce programme par le CSDHW.